Bonsoir, je suis peu présente sur la blogosphère depuis longtems car j'ai de moins en moins de temps et
CA M'ENERVE UN PEU
...

Dans le train, et avec l'arrivée (non bientôt la fin du mois de septembre...) j'ai plus beaucoup de temps pour pouvoir lire sans avoir à forcer sur le yeux...

Je pars il fait nuit, je reviens il fait presque nuit mais bientôt çà sera nuit noire... et l'automne qui vient juste d'arriver me fait déjà penser au long hiver qui viendra bien assez tôt et bien avant décembre !!!

Donc, cet été au mois d'août, j'ai profité des voyages "aller - retour" pour bosser mais aussi pour rire et me marrer à lire le dernier poche de Gilles Legardinier, et j'en ai profité pour relever quelques citations "bien croustillantes" suite à la perte de mon agenda rouge [marsque oxford - dim 7x15 - couverture cartonnée rouge que j'avais acheté au Super U du coin] pour ne pas parler de disparition, que bien sûr personne n'a vu, retrouvé, qui de façon bien personnelle est IMPORTANT... toutes mes coordonnées sont pourtant à l'intérieur et non rien ! toujrours rien depuis cette deuxième semaine du mois d'août toujours aucune nouvelle et le tout sur mon lieu de travail !!! C'est vous dire dans qu'elle monde on vit, le tout sur un temps de pause de 45 mn le temps de me restaurer !

Frog n'a vraiement pas de chance, mais il n'est pas perdu pour tout le monde cet agenda, tampis pour moi ! et là n'est pas le sujet de ce post mais çà m'énerve je dirais même plus CA M'ENERVE CARREMENT.

------------

Bref là n'est pas là le vrai sujet de ce post ! mais voici des citations qui dans cette période "sans doute" que j'ai relevé à la lecture de ce livre que je vous présente au moyen de mon bien modeste blog.

Citations du livre

..."Gouverner, manager c'est prévoir : ...

... Celui qui gagne la guerre est celui qui a imagné la défaite ...

... Maintenant que la bonne conscience a eu sa dernière plaidoirie sans réussir à infléchir le verdict, l'honorable juge peut ordonner l'exécution ...

... On subit toujours une part du châtiment que l'on inflige ...

... Le désir de vengeance naît uniquement parce que la justice est trop longue à intervenir, voire n'interviendra pas du tout ...

... Nous sommes résolument humains et un sentiment sorti de nos tripes sera toujours plus puissant qu'une vérité - même absolue - issue de notre cerveau ..."

 Et que vous dire des pages 221 et 222 du livre qui parle si simplement du chat "Paracétamol" c'est pas commun comme nom pour un si bel animal de compagnie !

"...fait son entrée ...marche paisiblement, en faisant rouler ses épaules comme le petit fauve qu'il est. ... Jamais je ne l'aurais cru, mais les chats sont finalement d'excellents miroirs de ce que nous sommes. Ils vivent au plus près de nous mais ne renoncent jamais à leur nature. Des millénaires de domestication ne les ont pas changés. Même bien nourris, ils chassent. Mêmes adorés, ils restent libres. ... Il ne force jmais sa nature. Même en grandissant, il continue de s'amuser. ... Aucune hyprocrisie, aucun mensonge. Les humains auraient beaucoup à apprendre des chats. ... Il rythme mon quotidien sans jamais se réduire à une habitude. ... Finalement, c'est lui l'homme de la maison. ... Il a confiance parce qu'il sait que mon sentiment est sincère. Nom d'une mouette qui me fait dessus juste avant mon premier rendez-vous amoureux, un chat est en train de me donner une leçon de vie ! ... C'est épouvantable, je suis sous le charme. Je t'aime, sale bête. ..."

 (Kéchis tu me manques !) Frog

Ca_peut_pas_r_ter__

Résumé du livre

"-J'en ai ras le bol des mecs. J'en ai plus qu'assez de vos soles coups ! C'est votre tour de souffrir !

Et là, trempée, titubante, je prends une décsion sur laquelle je jure de ne jamais revenir : je ne vais plus rien leur passer. On remet les compteurs à zéro. Je vais me venger de tout. Puisque aucun bonheur ne descendra d'un ciel illusoire, je suis prête à aller chercher le peu qui me revient jusqu'au fond des enfers.

La gentille Marie est morte. C'est la méchante Marie qui est au commandes. Désormais, je renvoie les ascenseurs. Les chiens de ma chienne sont nés et il y en aura pour tout le monde. La vengeance est un plat qui se mange froid et je suis surgelée. La rage m'étouffe, la haine me consume."

"Oui, je confirme plein d'optimisme et d'humour...

et une comédie romantique très réussie."

Trop trop hâte Frog de voir sortir le poche suivant de Gilles Legardinier : "Quelqu'un pour qui trembler"

 PS : je vais essayer d'être un peu plus présente sur le Blog mais je ne promets rien que je ne peux tenir ! oups.. oups..

Afficher l'image d'origine